Photo : Elisa Pasche - Août 2018 - Gstaad (CH)

Photo : Elisa Pasche - Août 2018 - Gstaad (CH)

Ling’Ring Lights, l’ensemble :

Les quatre musiciens de l’ensemble baroque Ling’ring Lights se sont rencontrés lors de leurs études dans des écoles renommées telles la Schola Cantorum Basiliensis. En formation de musique de chambre, ils ont bénéficié des conseils de Michael Form.

Afin d’explorer toute la palette de couleurs que peuvent offrir deux flûtes, une viole, une harpe et un clavecin, l’ensemble s’est dès ses débuts naturellement dirigé vers une recherche sur l’art de la transcription au XVIIIe siècle. La migration des répertoires était effectivement fréquente à cette époque, particulièrement en Angleterre où d’une part les oeuvres de compositeurs continentaux (Haendel, Geminiani, Corelli) étaient populaires et où d’autre part fleurissaient des publications destinées aux amateurs, comportant souvent différentes versions d’une même pièce dans plusieurs arrangements.

Dans cet esprit, le répertoire de l’ensemble comporte aussi bien des oeuvres originales et encore méconnues pour sa formation que des chefs-d’oeuvres adaptés selon les principes de l’époque. C’est sur cette voie créative que l’ensemble s’engage, comme le suggère son nom Ling’ring Lights (en anglais, lumières persistantes) : maintenir en vie les lumières musicales du passé et retrouver leur dimension vivante et actuelle.

9X5B2006.jpg

Les musiciens

9X5B2395.jpg

Céline Pasche

Photo : Elisa Pasche

Dès son plus jeune âge, Céline Pasche se passionne pour la musique. Elle commence sa formation de flûte à bec et de harpe au conservatoire de Lausanne, sa ville natale.

Les études de flûte à bec la conduisent à la Haute Ecole des Arts de Berne dans la classe de Carsten Eckert. Après son Bachelor réussi avec félicitations, elle intègre la Schola Cantorum Basiliensis où elle étudie avec le Prof. Conrad Steinmann. Elle obtient un master de pédagogie avec félicitations en 2016.

Durant ses études de flûte à bec, Céline Pasche se tourne également vers la harpe baroque. Elle étudie actuellement cet instrument avec Mara Galassi à la Civica Scuola di Musica Claudio Abbado à Milan.

Récompensée par plusieurs prix, Céline Pasche est notamment lauréate de la bourse du pour-cent culturel de la Migros en 2014 et 2015, et rejoint également la plateforme de jeunes talents pour les placements de concert.

En 2014 et 2016, elle se trouve parmi les lauréats de la fondation Kiefer Hablitzel.

Céline Pasche jouit d’une activité de concertiste importante. Elle se produit en récital et au sein de différentes formations de musique de chambre en Suisse et à l’étranger. Elle collabore notamment régulièrement avec l’ensemble I Pizzicanti.

Elle a également eu l’opportunité de jouer avec des orchestres tels que la Cappella Gabetta, I Barocchisti, la Camerata Zürich et le Berner Symphonie Orchester, et aux côtés de solistes comme Maurice Steger.

Elle enrichit sa formation musicale auprès d’artistes de renommée tels que Maurice Steger, Michael Form, Sabrina Frey, Nuria Llopis, Andrea Marcon, Amandine Beyer, Jesper Christesen, Kristian Bezuidenhout et Reinhard Goebel.

Appréciant transmettre son enthousiasme et ses connaissances, Céline Pasche enseigne à l’EMVR en région lausannoise.


9X5B1930.jpg

Adrien Pièce

Photo : Elisa Pasche

Adrien Pièce pratique le piano dès son plus jeune âge avant de s’intéresser à l’orgue  puis au clavecin.  Ses études le mènent au conservatoire de Lausanne (Pierre-Alain Clerc et Jovanka Marville) puis à la  Schola Cantorum Basiliensis (Bâle) où il obtient un Master d'interprétation en claviers en anciens avec félicitations du jury dans les classes d'Andrea Marcon, Rudolf Lutz (improvisation), Lorenzo Ghielmi et Jörg-Andreas Bötticher. Il a participé en outre à de nombreux stages et cours privés avec notamment Michel Bignens, Wolfgang Zerer, Jan Willem Jansen et Luigi Ferdinando Tagliavini.  

Lauréat de plusieurs concours internationaux tels le Concorso internationale di Clavicembalo de Pesaro (1er prix), Paul Hofhaimer Orgelwettbewerb Innsbruck (3e prix), il a participé à plusieurs enregistrements live à la radio et au disque (Variations Goldberg au clavecin au Wiener Konzerthaus en 2016 et  oeuvres de John Bull et ses contemporains au claviorganum à paraître).

Passionné par de nombreux instruments à clavier (orgue ancien, clavecin, clavicorde et piano) et des répertoires variés, il partage son temps entre les concerts, en récital ou avec divers ensembles de musique ancienne, l’enseignement, et l’activité d'organiste titulaire du temple de Chavannes (Lausanne).  

Il travaille actuellement à une thèse dans le cadre du programme doctoral européen DocARTES de l'université de Leyden (NL), au sujet de la pratique de l'improvisation dans l’entourage de Frescobaldi, sous la direction de Ton Koopman et Dinko Fabris.

Fb__profil--colors.jpg

lingringlights@gmail.com

fb.me/lingringlights